Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog francois.juignet
  •   le blog francois.juignet
  • : la nature sous toutes ses formes : paysages, animaux, botanique...et la passion de la course à pied !
  • Contact

Texte Libre

pour être informé des nouveaux clichés mis en ligne, laissez votre adresse messagerie, ci-dessous dans "newsletter".

et n'hésitez pas à laisser un commentaire ou suggérer une correction. D'avance merci !

___________________________________
               course à pied

records personnels
 

5km:21'22" (Lucé-28- 2007)

10km:42'56" (Ivry-94- 2007)

semi:1h35'41" (Boulogne-92- 2006)

marathon:3h28'27" (Paris 2003)

50km : 4h45' (100km Chavagnes-85- 2010)  

100km:10h11'22" (Theillay-41- 2009)

6h : 59,9 km  (Feucherolles-78- 2015) 

12h : 97,232km  (Albi-2017) 

24h:180,105 km (St Fons-69- 2008)  R3

48h: 221,400km (6jrs d'Antibes-06- 2011)

72h : 311,600km (6jrs d'Antibes 2011)

6 jours : 532,634 km (Antibes 2010)

___________________________________
Ultra trail le plus long

177,550 km : 31h 24'

Grand Raid du Morbihan-56- 2012 

___________________________________
Course sur route la plus longue

216,137 km : 33h 55'

Ultr'Ardèche-07- 2013 

___________________________________

Haute montagne
6 962 m (Aconcagua, Argentine 2001) 

___________________________________

Records actuels par structure

 

-départemental (Val de Marne) M60 sur 24h
172,273km (Montigny en Gohelle-62- 2007)

 

-régional (Centre) M65 sur 24h
172,774km (Vierzon-18- 2012)

-régional (Centre) M65 sur 100km
10h17'18" (Theillay-41- 2011)

-régional (Centre) M70 sur 24h

164,735 km (Albi 81 - 2017)

-régional (Centre) M70 sur 100km

11h41'46" (Winschoten PB - 2017)

-régional (Centre) M75 sur 24h

120,849 km (Vierzon - 2020)

 

-de France M70 sur 12h piste (non officialisé)
90,8km (Barcelone 2016 / label IAU)

-de France M70 sur 24h piste (non officialisé)
148,1km (Barcelone 2016 / label IAU)

 

___________________________________

Record ancien  par structure

 

-départemental (Eure et loir) SE  sur 24h
180,105km (Saint Fons-69- 2008)

 

 

___________________________________

Titres

 

- champion départemental (28) 2009 ttes categ

sur 100 km   (Theillay-41-)

- champion de France 2020 categ M8 / M75 

sur 24 h  (Vierzon-18-)

24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 19:47


page 2 / jour 2
voyage à Saint Petersburg du vendredi 7 juillet au mercredi 12 juillet 2017 à l'occasion du marathon des nuits blanches. (white nights marathon)

 

jour 2
samedi 8 juillet 2017 (veille du marathon)

 

1) tour panoramique en bus 
6 arrêts :
- le théâtre Alexandrinski + square Ostrovsky : statue de Catherine II
- la cathédrale Saint Isaac
- le sphinx égyptien
- la forteresse Pierre et Paul et les tombeaux des Romanov
- le croiseur Aurora (sur la Grande Nevka,  principal bras droit de la Neva)
- le couvent  Smolny
- enfin un magasin de souvenirs

 

2) hydroglisseur pour aller au Palais de Peterhof
déjeuner et visite du parc

 

3) soir : Pasta Party


1) tour panoramique en bus 

 

le théâtre Alexandrinski  et square Ostrovsky, statue de Catherine II

Le théâtre Alexandrinski (ou théâtre Alexandra, d'après le nom de l'épouse de l'empereur Nicolas Ier) (en russe : Александринский театр), dénommé officiellement aussi le théâtre dramatique académique national de Russie du nom de Pouchkine est le plus ancien théâtre dramatique de Russie. Il est situé  non loin de la perspective Nevsky au fond du square Ostrovsky où se dresse la statue de Catherine II de Russie.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2

square Ostrovsky, statue de Catherine II

au milieu d'un square Ostrovsky, se dresse un monument à Catherine II (1873, M. Mikéchine, sculpteur).

La statue de l'impératrice en costume d'apparat et tenant un sceptre à la main, est posé sur un grand socle de granit poli, autour duquel sont groupées des personnalités russes de la fin du XVIIIe siècle (l'échelle de ces figures est bien moindre que celle de la statue de Catherine). 
 

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2

A l'arrière du théâtre : la rue Rossi aux proportions parfaites 


La rue Rossi est l'oeuvre de l'architecte italien Carlo Rossi. Elle date de 1830 et c'est le modèle de la rue classique aux proportions parfaites.
Les immeubles qui bordent la rue font 22m de haut et la rue mesure 22m de large et 20 fois la largeur soit 440m.
La rue débute place Lomonossov devant la Fontanka. 
Le bâtiment de gauche abrite l'académie de ballet Vagona créée en 1738 toujours active (ancienne école impériale du ballet), du nom d'une ballerine, et professeure des années 1920.
Le titre officiel en Russie est l'institut chorégraphique d'état de Leningrad (ancien nom de Saint Petersbourg) 
La rue se termine par le Théâtre Alexandra ou Alexandrinsky sur la place Ostrovski.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2

quelques monuments  (vus du bus)

Le Gostiny Dvor

Le Gostiny Dvor (en russe : Гостиный двор) est une galerie marchande située sur la perspective Nevski à Saint-Pétersbourg (Russie) construite au xviiie siècle par les architectes Bartolomeo Rastrelli puis Vallin de la Mothe.
Gostiny Dvor (littéralement « cour des hôtes », ou « halle des marchands ») est un terme générique russe pour désigner un marché couvert ou une galerie commerciale.
Le bâtiment de style néoclassique accueillait une des plus anciennes et des plus importantes galeries de ce type. Les travaux commencèrent en 1757 et durèrent 28 ans. Au XIXe siècle sa surface s'est constamment accrue et la galerie comptait 10 passages couverts et 178 magasins au début du XXe siècle. À cette époque, la galerie perdit son attrait au profit du Passage une autre galerie commerçante située à proximité, sur la même avenue.
Le bâtiment du Gostiny Dvor a été récemment restauré et est redevenu un centre commercial attractif. Le bâtiment d'une longueur totale de près de 1 km à l'intersection de la perspective Nevski et de la rue Sadovaïa couvre une surface de 53 000 m2.

Saint Petersburg (Russie) page 2


La Douma Tour _ Dumskaya-Bashnya

sur la perspective Nevsky. Construite en 1799-1804 par  Giacomo Ferrari en tant que tour de feu.

De 1839 à 1854, c'était  la plus longue ligne mondiale de télégraphe optique : Saint-Pétersbourg - Varsovie

Saint Petersburg (Russie) page 2

la cathédrale Notre Dame de Kazan

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan (en russe : Каза́нский кафедра́льный собо́р) est une église orthodoxe vouée à l'icône de Notre-Dame de Kazan et située sur la perspective Nevski à Saint-Pétersbourg. Elle a été construite de 1801 à 1811 par l'architecte Andreï Voronikhine1, sur l'ordre de l'empereur Paul Ier.
Cathédrale de style néo-classique, son dôme culmine à 76 mètres et ses 96 colonnes, en hémicycle, rappellent un peu la Basilique Saint-Pierre de Rome. L'idée d'un « Saint-Pierre russe » en était d'ailleurs venue à Paul Ier lors d'un voyage que fit celui-ci à Rome. Mais l'espace disponible obligea à tronquer la colonnade. Dans sa forme actuelle, le portique semi-circulaire évoque la basilique la Basilique San Francesco di Paola de Naples.

Saint Petersburg (Russie) page 2

La Kunstkamera et le pont Dvortsovy

 

La Kunstkamera, en français Chambre des curiosités, aujourd'hui Musée d'ethnographie et d'anthropologie Pierre-le-Grand de l'Académie des sciences de Russie (Музей антропологии и этнографии им. Петра Великого (Кунсткамера) РАН) ) est le premier musée construit en Russie.
Bâti à Saint-Pétersbourg selon la volonté de Pierre le Grand, il fut achevé en 1727.

Saint Petersburg (Russie) page 2

La mosquée cathédrale de Saint-Pétersbourg


La mosquée cathédrale de Saint-Pétersbourg (en russe : Санкт-Петербургская соборная мечеть), fut construite en 1913. Ses minarets atteignent 48 mètres de haut, et son dôme 39 mètres. 

Saint Petersburg (Russie) page 2

L'amirauté

 

L'amirauté de Saint-Pétersbourg, construite entre 1806 et 1823, était le siège du collège amiral impérial russe. Située à l'extrémité occidentale de la Perspective Nevski, elle fait partie des monuments les plus connus de la ville.
 

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le palais d'Hiver / musée de l'Ermitage

Le palais d'Hiver (en russe : Зимний дворец) est un palais impérial, construit de 1754 à 1762 à la demande de l'impératrice Élisabeth, fille de Pierre le Grand.
Catherine II (1729-1796) y ajouta une partie appelée l'Ermitage (en russe : Эрмитаж), où elle recevait des invités et collectionnait des tableaux de grands peintres ; c'est de cette partie du palais d'Hiver que vient le nom de musée de l'Ermitage.
C'est Alexandre Ier (1777-1825) qui déclara le palais musée impérial. Il y a habité pendant plusieurs années. L'empereur y séjournait alors entre l'automne et le printemps.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2

L'Académie russe des beaux-arts

L'Académie russe des beaux-arts, anciennement Académie impériale des beaux-arts (en russe : Российская академия художеств)fut fondée le 4 novembre 1757.
À l'origine, elle était censée permettre au pays de réaliser ses propres œuvres artistiques et de luxe, qui étaient jusqu'alors importées à grands frais de l'étranger, et former une nouvelle catégorie d'hommes cultivés capable d'évoluer dans les différents cercles de la société russe.
L'Académie russe des beaux-arts est l'une des institutions les plus prestigieuses consacrées à l'enseignement artistique. 

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le bâtiment de l’Ecole navale Nakhimov

Le bâtiment de l’Ecole navale Nakhimov fut construit en 1910-1912 par l’architecte Alexandre Dmitriev.

On avait l’intention d’y installer l’Ecole municipale Pierre le Grand. C’est pourquoi l’auteur utilisa des formes de l’architecture de l’époque de Pierre 1er. L’artiste Alexandre Benois prit part à la décoration de la façade. Le cartouche orné d’un buste de Pierre 1er et le groupe sculptural du fronton furent exécutés d’après ses dessins.

Saint Petersburg (Russie) page 2

centre d'affaires "petrovsky fort"

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le palais de Tauride

Le palais de Tauride (en russe : Таврический дворец, Tavricheski dvorets) est un des palais les plus importants de Saint-Pétersbourg 
Le prince Grigori Potemkine, gouverneur de Tauride (ancien nom de la Crimée), nomme son architecte Ivan Starov pour construire sa résidence à Saint-Pétersbourg, alors capitale impériale. Le style est néo-palladien. La construction du gigantesque bâtiment commence en 1783 et dure six ans.

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le pont de la Trinité

 

Le pont de la Trinité (en russe : Троицкий Мост, Troïtsky Most) sur la Neva; construit en 1897 par une entreprise française, la Société de construction des Batignolles. Il répond à la construction du pont Alexandre-III à Paris dont la première pierre fut posée par Nicolas II et qui fut inauguré en 1900 pour l'Exposition universelle de Paris.
Il mesure 582 m de long et 23,6 m de large. Il a la particularité d'être un pont-levant, ayant une travée de 80 m mobile à deux volées, pour le passage des navires.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le pont Lomonossov

 

Le pont Lomonossov (en russe : Мост Ломоносова) sur la rivière Fontanka, C'est un pont levant à tourelles construit au XVIIIe siècle.
63 mètres de long et 14,7 mètres de large  1785 / 1787.
il possède quatre tourelles doriques couronnées de petits dômes. La section centrale en bois, mobile, fut remplacée par un tablier en métal fixe en 1912.

Saint Petersburg (Russie) page 2

la cathédrale Saint Isaac

La cathédrale Saint-Isaac, œuvre de l'architecte français Auguste Ricard de Montferrand avec la collaboration de Vassili Stassov, est une cathédrale orthodoxe qui domine la ville. Elle fut consacrée en 1858. C'est un très vaste édifice de style néo-classique somptueusement décoré à l'intérieur. Haute de 101,5 mètres, 
C'est par ses dimensions, la troisième cathédrale d'Europe après la basilique Saint-Pierre et cathédrale Saint-Paul de Londres.Elle a été inspirée par la cathédrale Saint-Paul de Londres et a été conçue pour accueillir 14 000 fidèles.

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
 Saint Isaac au fond l'Amirauté

Saint Isaac au fond l'Amirauté

le monument équestre de Nicolas I

sur la place Saint Isaac, érigé en 1859.

Le cheval piaffe sur un énorme socle flanqué de figures allégoriques en bronze qui symbolisent la Justice, la Force, la Foi et la Raison sous les traits de la femme et des trois filles de l'empereur.

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2

le palais Marie 

En face de la place Saint-Isaac de l’autre côté du pont Bleu (97,5 mètres de large) : le palais Marie (en russe : Мариинский дворец) est le dernier palais de style néo-classique construit dans le centre historique de Saint-Pétersbourg. Il a été construit entre 1839 et 1844 par Andreï Stackenschneider. Le style du palais est inspiré par le style classique français du XVIIe siècle avec des colonnes d’ordre corinthien, et des éléments néo-Renaissance. Il abrite depuis 1994 l’Assemblée législative de Saint-Pétersbourg.

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le pont Bleu

Le pont Bleu (russe : Синий мост) est un pont qui enjambe la Moïka. Il fait face au palais Marie qu’il relie à la place Saint-Isaac. Il mesure 97,3 m de large, étant ainsi le pont le plus large de la ville, et 35 m de long. Il tient son nom de la couleur de sa peinture. William Hastie — ou William Heste (en) — a dessiné un premier pont de fonte, projeté en 1805 pour remplacer les ponts successifs en bois. Il est construit en 1818 et fait 41m de large. Il est élargi en 1842-1843 à ses dimensions actuelles pour correspondre à celles du palais Marie qui abritait la fille de l’empereur Nicolas, connue pour son mécénat.

Saint Petersburg (Russie) page 2

entre Saint  Isaac et la Neva :

Le Cavalier de bronze

Le Cavalier de bronze ou Le Cavalier d'airain (« Медный всадник » en russe)  statue équestre monumentale de Pierre le Grand. C'est une commande de Catherine II de Russie à laquelle le sculpteur français Étienne Maurice Falconet travailla durant douze ans. La statue est érigée sur un monolithe de granite à peine travaillé, l'une des plus grosses pierres jamais déplacées par l'homme. 1500 tonnes

Saint Petersburg (Russie) page 2
la Neva depuis le pont de l'Annonciation : à gauche la pointe du Musée d'ethnographie et d'anthropologie de l'Académie des sciences de Russie et la pointe dorée de la forteresse Pierre et Paul

la Neva depuis le pont de l'Annonciation : à gauche la pointe du Musée d'ethnographie et d'anthropologie de l'Académie des sciences de Russie et la pointe dorée de la forteresse Pierre et Paul


Les Sphinx égyptiens

Deux sphinx égyptiens âgés d'environ 3500 ans, sont installés sur le quai de l'Université, face à l'Académie des Beaux-Arts.

Ces sphinx de l’antique Thèbes, en Egypte, ont été amené à Saint-Pétersbourg en 1832.
Les hiéroglyphes que portent ces sculptures glorifient le pharaon égyptien Amenhotep III. Ces inscriptions nous apprennent que l’artiste a donné à ces sculptures les traits du pharaon.
Les sphinx avaient été submergés par tes eaux du Nil, ils étaient couverts de limon et ne furent découverts qu'en 1820. Le gouvernement russe les a alors achetés à l’Egypte. Le navire qui a transporté ces sphinx, dont chacun pèse plus de 23 tonnes, a mis près d’une année entière pour rejoindre les rives de la Néva.

Saint Petersburg (Russie) page 2

la forteresse Pierre et Paul et les tombeaux des Romanov

Sur l'île Zayachi, la forteresse Pierre-et-Paul (en russe : Петропа́вловская кре́пость) comprend plusieurs bâtiments, dont la cathédrale Pierre-et-Paul, où sont enterrés tous les empereurs russes depuis Pierre le Grand (1682/1725). Historiquement, c'est le lieu de fondation de la ville en 1703 par Pierre Le Grand.

 

La cathédrale Pierre-et-Paul (en russe : Петропавловский собор) est la cathédrale orthodoxe située dans la forteresse. Elle fut construite pour devenir la nécropole de la famille impériale russe des Romanov.
Actuellement, 50 personnes reposent dans la cathédrale dont 46 membres de la famille Romanov.

Saint Petersburg (Russie) page 2
le pont de bois, entrée de la forteresse

le pont de bois, entrée de la forteresse

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2

les tombeaux

Tous les tombeaux sont en marbre blanc avec une croix orthodoxe sur le couvercle.
Seuls les tombeaux d'Alexandre II et de son épouse Marie de Hesse-Darmstadt sont différents. Celui d'Alexandre II est en jaspe vert de l'Altaï et celui de Marie est en rhodonite rose de l'Oural. Les deux tombeaux ont été sculptés chacun dans un seul bloc. Les cercueils se trouvent donc en dessous et non dedans comme les autres tombeaux. 

Tombeaux d'Alexandre II de Russie (à gauche) et de Marie de Hesse-Darmstadt (à droite)

Tombeaux d'Alexandre II de Russie (à gauche) et de Marie de Hesse-Darmstadt (à droite)

tombeaux impériaux de grands-ducs et de grandes-duchesses

tombeaux impériaux de grands-ducs et de grandes-duchesses

Chapelle Sainte-Catherine où sont inhumés Nicolas II de Russie et sa famille.

Chapelle Sainte-Catherine où sont inhumés Nicolas II de Russie et sa famille.

Saint Petersburg (Russie) page 2

le croiseur Aurora

Le croiseur Aurore (en russe : Крейсер « Авро́ра ») est un croiseur de la flotte de la Baltique de la Marine impériale russe.
Dans la soirée du 25 octobre 1917, lors de la révolution d'Octobre, une salve à blanc du croiseur signale le début de l'attaque sur le Palais d'Hiver. (révolution d'octobre)

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le couvent Smolny

 

Le couvent Smolny (Voskresensky) (en russe : Воскресенский девичий Смольный монастырь) est un ancien édifice religieux orthodoxe. Il est constitué de la cathédrale de la Résurrection et d'un ensemble de bâtiments qui devaient initialement abriter un couvent.
Le bâtiment était destiné à Élisabeth Petrovna, fille de l'empereur Pierre le Grand, après qu'elle eut été écartée en 1725 de la succession du trône. Mais après le coup d'État de 1741 destituant Ivan VI de Russie, Élisabeth monta sur le trône et renonça à entrer dans les ordres. Malgré cela, la construction du couvent continua.


La cathédrale, bâtiment principal du couvent, est considéré comme un des chefs d'œuvre de style baroque de l'architecte d'origine italienne Bartolomeo Rastrelli qui est également l'auteur du palais d'Hiver, du palais Catherine et du palais de Peterhof ainsi que d'autres monuments de Saint-Pétersbourg.

La construction s'est étalée de 1748 à 1764.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2
cathédrale de la Résurrection

cathédrale de la Résurrection

Saint Petersburg (Russie) page 2

2) vers Peterhof en hydroglisseur

 

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
bateaux de croisières

bateaux de croisières

Saint Petersburg (Russie) page 2

Le palais de Peterhof

Le palais de Peterhof (en russe : Петергоф) est situé à environ 25 km du centre de Saint-Pétersbourg, sur la rive sud du golfe de Finlande, bras de la mer Baltique.
Pierre le Grand, après un voyage en France, ordonna de faire élever un palais grandiose qui dépasserait en beauté le château de Versailles.
Les cent soixante-seize fontaines de Peterhof fonctionnent sans pompe, uniquement par gravité depuis le réservoir au-dessus, alimenté par un réseau d'aqueducs dont un de plus de quatre kilomètres. Près de 34 000 litres d'eau sont éjectés chaque seconde par les fontaines de Peterhof.

 

Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2
Saint Petersburg (Russie) page 2

 

 

les souvenirs russes traditionels : les matriochkas, les oeufs de Fabergé, la balalaïka, et la vodka

les souvenirs russes traditionels : les matriochkas, les oeufs de Fabergé, la balalaïka, et la vodka


3) pasta party 

traditionnelle pasta party de veille de marathon dans un restaurant italien : Jamie's Italian

photo Elizabeth Fraissenon

photo Elizabeth Fraissenon

Partager cet article

Repost0

commentaires