Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog francois.juignet
  •   le blog francois.juignet
  • : la nature sous toutes ses formes : paysages, animaux, botanique...et la passion de la course à pied !
  • Contact

Texte Libre

pour être informé des nouveaux clichés mis en ligne, laissez votre adresse messagerie, ci-dessous dans "newsletter".

et n'hésitez pas à laisser un commentaire ou suggérer une correction. D'avance merci !

___________________________________
               course à pied

records personnels
 

5km:21'22" (Lucé-28- 2007)

10km:42'56" (Ivry-94- 2007)

semi:1h35'41" (Boulogne-92- 2006)

marathon:3h28'27" (Paris 2003)

50km : 4h45' (100km Chavagnes-85- 2010)  

100km:10h11'22" (Theillay-41- 2009)

6h : 59,9 km  (Feucherolles-78- 2015) 

12h : 97,232km  (Albi-2017) 

24h:180,105 km (St Fons-69- 2008)  R3

48h: 221,400km (6jrs d'Antibes-06- 2011)

72h : 311,600km (6jrs d'Antibes 2011)

6 jours : 532,634 km (Antibes 2010)

___________________________________
Ultra trail le plus long

177,550 km : 31h 24'

Grand Raid du Morbihan-56- 2012 

___________________________________
Course sur route la plus longue

216,137 km : 33h 55'

Ultr'Ardèche-07- 2013 

___________________________________

Haute montagne
6 962 m (Aconcagua, Argentine 2001) 

___________________________________

Records actuels par structure

 

-départemental (Val de Marne) M60 sur 24h
172,273km (Montigny en Gohelle-62- 2007)

 

-régional (Centre) M65 sur 24h
172,774km (Vierzon-18- 2012)

-régional (Centre) M65 sur 100km
10h17'18" (Theillay-41- 2011)

-régional (Centre) M70 sur 24h

164,735 km (Albi 81 - 2017)

-régional (Centre) M70 sur 100km

11h41'46" (Winschoten PB - 2017)

-régional (Centre) M75 sur 24h

120,849 km (Vierzon - 2020)

 

-de France M70 sur 12h piste (non officialisé)
90,8km (Barcelone 2016 / label IAU)

-de France M70 sur 24h piste (non officialisé)
148,1km (Barcelone 2016 / label IAU)

 

___________________________________

Record ancien  par structure

 

-départemental (Eure et loir) SE  sur 24h
180,105km (Saint Fons-69- 2008)

 

 

___________________________________

Titres

 

- champion départemental (28) 2009 ttes categ

sur 100 km   (Theillay-41-)

- champion de France 2020 categ M8 / M75 

sur 24 h  (Vierzon-18-)

18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 17:19

samedi 17 mars 2018

3ème participation à l'Ecotrail de Paris, après 2009 9h54' (V3);  et 2017 11h49' (V4)

cette année j'avais des doutes sur ma condition physique, et j'étais bien, sur les 22 premiers kilomètres et même après, si ce n'est que les conditions météo étaient infernales : froid, pluie et neige mais surtout excessivement boueux comme pour un championnat de cross-country, sauf que ce n'était pas sur 9km mais sur 60 km. les 10 premiers étaient à peu près acceptables, les 10 derniers c'est en ville (Boulogne et Paris) pour rejoindre la tour Eiffel. 

 

cette photo donne une idée des conditions : 

photo capturée sur un E mail de l'écotrail le 18 mars

 

les barrières horaires  et les vitesses minimums étaient les mêmes qu'en 2017 : 

ravitaillements           Km/Barrière hor/temps/vitesse minimum

 

départ 12h15


Ile de Loisirs SQY             0    12h30

Buc                                   22    15h45      3h15    6,8km/h

Château St-Philippe         45    19h30       3h45   6,1km/h

Chaville                            55    21h30       2h       5,0km/h

Entrée Parc St-Cloud       63    23h00       1h30   5,3km/h

St-Cloud                           67    23h30       0h30   8,0km/h

Paris                                 78    01h00       1h30    7,3km/h


12 h 45 maximum  /  6,3 km/h minimum

ces barrières horaires sont fixées pour un parcours correct ... dans l'état du terrain hier, c'était très contraignant.

 

la difficulté était de tenir en équilibre dans la boue. on pourrait dire que c'était comme inter-villes ou Fort-Boyard, mais sur des heures et des heures ... rester équilibre en glissant et tenter de courir en évitant aussi les pierres et les racines planquées dans la boue.

 

2198 au départ; 1711 à l'arrivée; 487 abandons soit 22% ... ça semble peu vu, les difficultés météo et la boue, mais il faut savoir qu'il y d'autres distances : 18 km, 30 km,  45 km.

donc ceux qui s'inscrivent sur 80 sont des ultra trailers assez avertis.

 

finalement j’abandonne à Meudon après 46 km de galère, sans avoir pris aucun plaisir à courir. et prendre du plaisir en courant c'est indispensable pour le mental et la fin de course.

pourtant je suis arrivé à Meudon juste en limite du temps imparti; on m'aurait laissé repartir mais il faisait nuit et en mettant ma frontale je m'aperçois qu'elle ne fonctionne pas. j'en avais préparé 2, la veille en les mettant en charge, je pensais les emporter toutes les deux, au cas où.. mais je n'en ai pris qu'une seule ... et bien sûr, la mauvaise, que j'avais cru recharger ou pour laquelle je me suis trompé de chargeur... 

c'est sûrement un acte manqué, je ne devais pas continuer ... d'autant plus qu'en repartant je n'aurais jamais pu rejoindre le point de contrôle suivant (Chaville), dans les temps ... il fallait faire les 10 km en 2 heures, avec encore des montées terribles dans la boue et des descentes dans la gadoue... impossible pour moi, j'avais mis, l'an passé 1h53' sur un sol sec !

 

                             2017         2018

Buc       22,9 km   2h40'        2h52'    
Meudon 46 km     6h14'        7h18'

                          7,4 km/h    6,3 km/h

 

l'ensemble pour cette année : 46 km en 7h18' donne 6,3 km/h, c'était donc la vitesse moyenne minimum pour les 80 km ... c'était peut-être faisable. 

D'autant que je n'ai pas été gêné par le froid, j'étais très bien couvert (trop, avant la nuit et les chutes de neige). et les pieds dans la boue et les grandes flaques d'eau boueuses ne m'ont jamais mouillé les pieds grâce à mes HOKA en gore-tex avec une languette fermée et une épaisseur de semelles conséquente.( 5 cm).

 

abandon et suite

abandon au 46ème km à Meudon, nous étions une douzaine de coureurs, la question est : "comment retourne-t-on à Paris Tour Eiffel pour récupérer nos sacs" réponse : démerdez vous ... c'était pas le mot employé  mais presque : pas de navette, alors que c'était la fermeture de la course à ce point précis. il n'y a quasiment pas de longues courses sur lesquelles le ramassage de fin de course n'est pas organisé. 

on nous dit d'aller la gare de Meudon ... mais la gare est fermée : la ligne C, est arrêtée depuis plusieurs mois. 12 coureurs frigorifiés et couverts de boue finissent par trouver le bus de remplacement qui va à Javel, bus gratuit, heureusement puisque personne n'avait d'argent sur lui (sauf moi), ... à Javel il y a le métro avec un changement à la Motte Picquet, tous nous avons fraudé bien sûr ... et nous sommes arrivés près des camions ayant transportés les sacs. il fait froid, il pleut,  on est gelé, et il n'y qu'une seule personne dans un camion où des centaines de sacs sont normalement classés ... mais les recherches sont longues ...

je m'en tire bien : un concurrents monte dans le camion et je vois mon sac bleu de l'AJ Auxerre (championnat de France de Semi 2005) récupération somme toute rapide ... la chance !

fin de l'histoire

 

 

Je suis maintenant confiant pour la suite; parce qu'après le 15 km de Charenton catastrophique, je pensais de plus pouvoir courir.

Là, je n'ai aucune difficulté musculaire. je suis donc rassuré pour le 100km del Passatore (Florence - Faënza) fin mai.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires