Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog francois.juignet
  •   le blog francois.juignet
  • : la nature sous toutes ses formes : paysages, animaux, botanique...et la passion de la course à pied !
  • Contact

Texte Libre

pour être informé des nouveaux clichés mis en ligne, laissez votre adresse messagerie, ci-dessous dans "newsletter".

et n'hésitez pas à laisser un commentaire ou suggérer une correction. D'avance merci !

___________________________________
               course à pied

records personnels
 

5km:21'22" (Lucé-28- 2007)

10km:42'56" (Ivry-94- 2007)

semi:1h35'41" (Boulogne-92- 2006)

marathon:3h28'27" (Paris 2003)

50km : 4h45' (100km Chavagnes-85- 2010)  

100km:10h11'22" (Theillay-41- 2009)

6h : 59,9 km  (Feucherolles-78- 2015) 

12h : 97,232km  (Albi-2017) 

24h:180,105 km (St Fons-69- 2008)  R3

48h: 221,400km (6jrs d'Antibes-06- 2011)

72h : 311,600km (6jrs d'Antibes 2011)

6 jours : 532,634 km (Antibes 2010)

___________________________________
Ultra trail le plus long

177,550 km : 31h 24'

Grand Raid du Morbihan-56- 2012 

___________________________________
Course sur route la plus longue

216,137 km : 33h 55'

Ultr'Ardèche-07- 2013 

___________________________________

Haute montagne
6 962 m (Aconcagua, Argentine 2001) 

___________________________________

Records actuels par structure

 

-départemental (Val de Marne) M60 sur 24h
172,273km (Montigny en Gohelle-62- 2007)

 

-régional (Centre) M65 sur 24h
172,774km (Vierzon-18- 2012)

-régional (Centre) M65 sur 100km
10h17'18" (Theillay-41- 2011)

-régional (Centre) M70 sur 24h

164,735 km (Albi 81 - 2017)

-régional (Centre) M70 sur 100km

11h41'46" (Winschoten PB - 2017)

-régional (Centre) M75 sur 24h

120,849 km (Vierzon - 2020)

 

-de France M70 sur 12h piste (non officialisé)
90,8km (Barcelone 2016 / label IAU)

-de France M70 sur 24h piste (non officialisé)
148,1km (Barcelone 2016 / label IAU)

 

___________________________________

Record ancien  par structure

 

-départemental (Eure et loir) SE  sur 24h
180,105km (Saint Fons-69- 2008)

 

 

___________________________________

Titres

 

- champion départemental (28) 2009 ttes categ

sur 100 km   (Theillay-41-)

- champion de France 2020 categ M8 / M75 

sur 24 h  (Vierzon-18-)

15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 15:21

jeudi 24 mai 2018

visite de Bologne

à l'occasion des 100 km de Florence-Faenza

 



Bologne est le chef-lieu de la région d'Émilie-Romagne (plaine du Pô) et de la province de même nom et l'une des principales villes d'Italie. Bologne compte environ 390 000 habitants  et son aire urbaine regroupe 1 005 000 habitants.

 

Elle est considérée comme le siège de la plus ancienne université du monde occidental puisqu'elle a été fondée en 1088. Plus de 900 ans après sa fondation, l'université est encore aujourd'hui le cœur de la ville puisque ses 100 000 étudiants constituent un quart de sa population.

 

Ce rayonnement culturel et son université lui ont valu le surnom de la Dotta (la savante). La ville possède également d'autres surnoms comme la Rossa (la rouge), en référence à ses tuiles en terre cuite et aussi pour son âme politique de gauche communiste, et la Grassa (la grasse) pour son excellente cuisine.

 

 

Bologne possède deux structures exceptionnelles qu'on ne trouve nulle part ailleurs:

 

- Les tours, qui au XIIe Siècle faisaient de Bologne la "Manhattan" du moyen âge.

 

- La méridienne astronomique de Cassini  

 


 



Les deux tours jumelles (Due Torri)

 

Les deux tours jumelles (Due Torri), symbole de la ville de Bologne font partie d'un ensemble de tours   médiévales, de structures architecturales militaires ou nobiliaires. Elles sont l'un des traits les plus caractéristiques de la ville.

 

Un grand nombre de tours (de 80 à 100) sont érigées à Bologne aux XIIe et XIIIe siècles.

Les raisons de ces constructions ne sont pas très claires ; on suppose que les familles les plus riches de la ville, lors de la période de la querelle des Investitures, les utilisent comme instruments de défense autant que comme symboles de pouvoir. 

(source wikipédia)


Un grand nombre de tours sont abattues au cours du XIIIe siècle ; d'autres finissent par s'effondrer. Elles connaissent différents usages au cours des siècles suivants : prisons, beffrois, magasins, habitations. Les dernières démolitions ont lieu au XXe siècle, en même temps que la muraille du XIIIe siècle, lors d'un plan de restructuration urbain ambitieux.

Il en reste quand même 21.

La tour Asinelli, et derrière, la tour Garisenda

La tour Asinelli est la plus haute tour de Bologne, culminant à 97,2 m.La tour a été érigée entre 1109 et 1119. Elle possède un déport de 2,2 m, soit une inclinaison de 1,3°. Elle comporte un escalier interne en bois de 498 marches, achevé en 1684. L'inclinaison est plus visible sur la photo suivante.

La tour Garisenda

La tour Garisenda est haute de 48 m. Elle est également fortement penchée et présente un déport de 3,2 m, soit une inclinaison de 3,8° (à titre de comparaison, l'inclinaison de la tour de Pise atteignait 5,6° en 1993, et en 2008 : 3,99 m de déport, soit 4,19° après travaux). À l'origine, la tour Garisenda  mesure environ 60 m : elle est tronquée au XIVe siècle à la suite d'un affaissement du terrain qui menace de la faire s'écrouler.

 

à l'arrière l'église  Santi Bartolomeo e Gaetano ci dessous :

Chiesa dei Santi Bartolomeo e Gaetano

 

La basilique Santi Bartolomeo e Gaetano est une basilique mineure de style Renaissance 1516/1694


basilique Saint Petrone

 

Autre monument particulièrement remarquable de Bologne, c'est la basilique Saint Petrone (Basilica di San Petronio ). C'est une basilique d'architecture gothique.

C'est la plus grande église gothique de brique du monde et la cinquième plus grande église du monde.


La construction commence en 1390 et est resté inachevée. (la façade aurait du être recouverte entièrement de marbre blanc, et elle devait être agrandie pour être plus grande que Saint Pierre de Rome), .

mais le plus extraordinaire, c'est l'utilisation de sa très grande dimension pour la doter d'un gnomon. Un gnomon est un instrument astronomique qui visualise par son ombre les déplacements du Soleil sur la voûte céleste (type cadran solaire). Ici, à l'inverse, c'est un petit trou dans la voûte par lequel le Soleil, en pénétrant dans la pénombre de l’église , projette sur le sol une tache lumineuse qui permet de définir la position de l’astre et les variations de son mouvement beaucoup mieux que l’ombre produite sur le sol par les grands gnomons utilisés depuis l’Antiquité.

C'est Egnazio Danti, en 1576, qui construisit la première méridienne à l’intérieur de San Petronio, avec laquelle il vérifia le moment de l’équinoxe de printemps et les solstices, afin de préparer le nouveau calendrier, dit grégorien, qui sera promulgué en 1582 et qui est toujours en vigueur aujourd’hui.

mais cela servit surtout à confirmer l'héliocentrisme, déjà démontrer par Copernic, et encore fortement rejeté à cette époque.

en 1655, des travaux risquent de faire disparaître le gnomon. C'est Cassini qui est chargé de construire une nouvelle méridienne. L’œilleton est placé un tiers plus haut et 2,5 plus long que celui de Danti. La première dalle de la  ligne méridienne fut posée le jour du solstice d’été 1655. La longueur au sol parcourue par l’image du Soleil dans l’intervalle des deux solstices se révéla, comme prévue par Cassini,  égale à la six-cent millième partie de la circonférence terrestre (66,8 mètres).

Plaque en marbre en tête de méridienne (au pont vernal) 
" LINEA MERIDIANA 
CONSTRVCTA ANNO MDCLVI 
AMPLIORI FORMA RENOVATA ANNO MDCCLXXVI "
Ligne méridienne construite en 1656,
agrandie et rénovée en 1776

pour en savoir plus :

http://stelle.bo.astro.it/archivio/2005-anno-cassiniano/meridienne.htm 

 

et, autre résultat de recherche : la diminution de l'inclinaison de la Terre.

 

Eustachio Manfredi, en 1736, analysa quatre-vingts années d’observations effectuées sur la méridienne et mit ainsi en évidence la diminution, de moins d’une seconde par an, de l’inclinaison de l’écliptique, le cercle que semble parcourir le Soleil dans le ciel au cours d’une année et qui correspond en réalité au plan de l’orbite terrestre.
Cette diminution de l’obliquité consiste en un redressement de l’axe de rotation de la Terre par rapport au plan de l’orbite terrestre : les astronomes qui observèrent avec la grande méridienne de San Petronio eurent ainsi l’honneur d’avoir été les premiers à révéler et mesurer un processus qui, s’il se perpétuait, abolirait les saisons en moins de 2000 siècles.

 

la terre resterait droite sur son axe, donc plus de saisons. soit ... toute l'année la même saison !

le gnomon de Cassini en haut à gauche ... et la nef centrale

la basilique San Petronio et le palais des notaires (Palazzo dei Notai) 1381 à sa droite

la basilique San Petronio et le palais des notaires (Palazzo dei Notai) 1381 à sa droite

le portail de la nef droite

le portail de la nef droite

 l'intérieur de la basilique

maître-autel et son baldaquin

Le crucifix monumental en bois avec des têtes d'angelots peints dans la tête de la croix au-dessus de l'autel est d'un artiste inconnu du XVe siècle. (restauré en 1986 par A. Parlatore).

l'une des 22 chapelles

 

 


la porte Galliera

 

mai 2018; Bologne, Italie

Porta Galliera (ruines)

le cardinal Bertrando del Poggetto érigea en 1330 la forteresse Porta Galliera destinée à accueillir le pape Jean XXII , mais détruite en 1334 par la population bolognaise en rébellion contre l'État papal. Quatre fois, la forteresse fut reconstruite par les autorités ecclésiastiques au cours des siècles et détruite par les citoyens autant de fois. Aujourd'hui, seules des ruines sont apparues à la suite de fouilles

côté nord et côté sud
côté nord et côté sud

côté nord et côté sud

reconstruite  entre 1660 le 1663. restaurée  entre 2007 et 2009, la Porte Galliera a retrouvé son ancienne splendeur.

 

 

 


La Basilique San Francesco

 

La basilique San Francesco est une basilique mineure franciscaine  du XIIIe siècle.

l'abside et, en avant un cenotaphe .

l'abside et, en avant un cenotaphe .

Tombe dei Glossatori

Tombe dei Glossatori

façade :  façade romane du XIIIe siècle , elle emprunte des formes du style gothique français (dans un ensemble qualifié de romano-padouan)

façade : façade romane du XIIIe siècle , elle emprunte des formes du style gothique français (dans un ensemble qualifié de romano-padouan)


Chiesa del Santo Salvatore

 

L'église du Très-Saint-Sauveur (Chiesa di Santissimo Salvatore) est une des grandes églises historiques de Bologne.  église baroque 

façade avec les 4 évangélistes

façade avec les 4 évangélistes

la nef

la nef


Basilique de San Martino Maggiore

Elle fut fondée en 1227 et accordée aux moines carmélites en 1293 . Reconstruite plusieurs fois du treizième au seizième siècle, la façade a été reconstruite en 1879

mai 2018; Bologne, Italie

La Basilique San Giacomo Maggiore

 

La partie la plus ancienne de l'édifice est la façade à pignons de style roman tardif. À la fin du XIIIe siècle, les Lombards ajoutent les ornements des fenêtres ogivales de style vénitien en pierre d'Istrie.

mai 2018; Bologne, Italie

Eglise du Sacré Coeur de Jesus

 

mai 2018; Bologne, Italie

autres édifices  

 

la maison natale de Marconi

la maison natale de Marconi

le palais des notaires, piazza Maggiore

le palais des notaires, piazza Maggiore

palazzo communale, hotel de ville; fin du XIIe S ...
palazzo communale, hotel de ville; fin du XIIe S ...

palazzo communale, hotel de ville; fin du XIIe S ...

Palazzo Caprara, début du XVIIe S

Palazzo Caprara, début du XVIIe S

palazzo dei banchi,  XVe siècle et XVIe siècle.

palazzo dei banchi, XVe siècle et XVIe siècle.

palazzo podestat; XIIIe  XVe S

palazzo podestat; XIIIe XVe S

L' Arena del Sole, le plus grand théâtre permanent de Bologne.

L' Arena del Sole, le plus grand théâtre permanent de Bologne.

la fontaine de Neptune

 


passages en arcades

 

mai 2018; Bologne, Italie
mai 2018; Bologne, Italie
mai 2018; Bologne, Italie
mai 2018; Bologne, Italie
mai 2018; Bologne, Italie

 

Partager cet article

Repost0

commentaires