Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog francois.juignet
  •   le blog francois.juignet
  • : la nature sous toutes ses formes : paysages, animaux, botanique...et la passion de la course à pied !
  • Contact

Texte Libre

pour être informé des nouveaux clichés mis en ligne, laissez votre adresse messagerie, ci-dessous dans "newsletter".

et n'hésitez pas à laisser un commentaire ou suggérer une correction. D'avance merci !

___________________________________
               course à pied

records personnels
 

5km:21'22" (Lucé-28- 2007)

10km:42'56" (Ivry-94- 2007)

semi:1h35'41" (Boulogne-92- 2006)

marathon:3h28'27" (Paris 2003)

50km : 4h45' (100km Chavagnes-85- 2010)  

100km:10h11'22" (Theillay-41- 2009)

6h : 59,9 km  (Feucherolles-78- 2015) 

12h : 97,232km  (Albi-2017) 

24h:180,105 km (St Fons-69- 2008)  R3

48h: 221,400km (6jrs d'Antibes-06- 2011)

72h : 311,600km (6jrs d'Antibes 2011)

6 jours : 532,634 km (Antibes 2010)

___________________________________
Ultra trail le plus long

177,550 km : 31h 24'

Grand Raid du Morbihan-56- 2012 

___________________________________
Course sur route la plus longue

216,137 km : 33h 55'

Ultr'Ardèche-07- 2013 

___________________________________

Haute montagne
6 962 m (Aconcagua, Argentine 2001) 

___________________________________

Records actuels par structure

 

-départemental (Val de Marne) M60 sur 24h
172,273km (Montigny en Gohelle-62- 2007)

 

-régional (Centre) M65 sur 24h
172,774km (Vierzon-18- 2012)

-régional (Centre) M65 sur 100km
10h17'18" (Theillay-41- 2011)

-régional (Centre) M70 sur 24h

164,735 km (Albi 81 - 2017)

-régional (Centre) M70 sur 100km

11h41'46" (Winschoten PB - 2017)

-régional (Centre) M75 sur 24h

120,849 km (Vierzon - 2020)

 

-de France M70 sur 12h piste (non officialisé)
90,8km (Barcelone 2016 / label IAU)

-de France M70 sur 24h piste (non officialisé)
148,1km (Barcelone 2016 / label IAU)

 

___________________________________

Record ancien  par structure

 

-départemental (Eure et loir) SE  sur 24h
180,105km (Saint Fons-69- 2008)

 

 

___________________________________

Titres

 

- champion départemental (28) 2009 ttes categ

sur 100 km   (Theillay-41-)

- champion de France 2020 categ M8 / M75 

sur 24 h  (Vierzon-18-)

8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 14:48

la SaintéLyon 59ème édition; dimanche 2 décembre départ 0h ;70km de nuit 

  • 50% de chemins pour 50% de bitume,
  • 1500 m de dénivelé positif pour 1900m de dénivelé négatif,
  • Point culminant à 860m d'altitude,
  • 5 ravitaillements sur le parcours.
  • 8 points de chronométrage (6 + départ et arrivée)

sainte-15.JPG        

 

saintélyon dénivelé

                                              

 

Depuis tant d'année que je lisais avidement les reportages sur la SaintéLyon, il fallait bien que ça arrive !

Comme tous, j'espérais des conditions plus clémentes; mais la neige tombée les mercredi et jeudi précédents sur Saint Etienne et les monts proches, a bien compliqué la course. Mais finalement cela aurait pu être pire : il ne neigeait pas cette nuit là, et la lune brillait; il n'y avait pas de vent,sauf  un peu sur les sommets logiquement; et la neige n'avait pas tenu (ou pas tombé?) côté Lyon.

A cette période de l'année, je pense qu'il s'agissait d'un temps de saison. Les organisateurs n'ont pas déterminé cette date pour rien : il faut que ce soit difficile.

Et c'était bien le cas.

7km route pour sortir de Saint Etienne et déjà de bonnes montées.

puis environ 20cm de neige soit tassée donc facile, soit en neige fraîche, comme de courir dans le sable...appuis instables.

ensuite les sommets (arrondis - montagnes à vaches) : là, le vent avait formé des congères dans les chemins; beaucoup de passages difficiles ou plutot encombrés par la foule des coureurs; donc piétinements très fréquents ... bien des passages devenaient des randonnées pédestres!

trop de coureurs sur des chemins trop étroits...inutile de forcer ...il faut juste suivre...

Après la neige, en s'éloignant de Saint Etienne, c'est le verglas sur les quelques portions de route mais surtout dans des chemins très pentus; et de très très nombreuses chutes. pour moi 2 chutes, heureusement sans gravité... et toujours la foule de coureurs ...donc toujours marche plus qu' hasardeuse.

puis ce fut la boue, ruisselante dans les chemins en pente; et marécage sur le plat ... c'est là surtout (mais aussi dans la neige) que j'ai apprécié les chaussures de trail Hoka Mafate 2 imperméables, complétées par des guêtres Raidlight, je n'ai jamais eu les pieds trempés ! 

Tous les chemins utilisés sont dans un état extrêmement dégradé, ce sont quasiment des sentiers muletiers. Donc même dans les descentes (que j'adore faire à fond), les plaques de verglas invisibles empêchaient de courir et aussi et toujours, le grand nombre de coureurs... on était renseigné sur le danger, par les chutes de concurrents, devant ...ou par ses propres dérapages... et les chevilles et les adducteurs étaient à rude épreuve...

Enfin, en arrivant dans l'agglomération lyonnaise, la neige tombait doucement...très agréable et sans danger. mais c'était de la route ... enfin, pouvoir courir !!! on était là, pour çà ...

sur les 10 derniers km : 2km de terrible montée sur route - Ste Foy Les Lyon- puis 2,5km de descente et les bords du Rhone-le confluent-La Saône (4,5km) et final sur Gerland...

 

Les ravitaillements:

Je m'y attendais : avec un nombre de coureurs aussi impressionnant et n'ayant pas une carrure de rugbyman (!) je n'avais aucune chance de pouvoir approcher des tables de ravitaillements. Pour ne pas m'agacer et perdre de l'énergie en vain,  j'avais donc pris le "camelbak" (avec moins d'un litre) mais aussi la ceinture porte bidon, dans lequel j'avais mis 3 coupelles de semoule  type "yabon" et bien sûr une petite cuillère. ce que j'avais déjà pratiqué sur le Grand Raid du Morbihan et qui m'a permis de ne pas m'arrèter aux premiers ravitaillements. Au deuxième, l'arrêt n'a consisté qu'à changer les piles de ma frontale; déjà! seulement 3h40 de durée des piles...

c'est beaucoup de temps de gagné ou plutôt, de non perdu !

de plus, en entrant dans les salles de ravitaillements avec les lunettes : on ne voit plus rien, la buée se forme ... et la chaleur est telle que c'est irrespirable.

Ce n'est qu'à Beaunant km59, que j'ai pris un peu de temps ... et chance! le ravito était en extérieur, sous "barnum".

Mais aussi, l'eau du tuyau du camelbak a gelé; j'aurais dû le prévoir et l'emmitoufler...tant pis, c'est arrivé assez tard pour ne pas me gêner. Une expérience de plus!

 

 


 Les Stats:

 

                                                            temps      place

Saint Etienne

St Christophe en jarez  km16    1h47'35     2269/4773

Ste Catherine                km28    3h40'57     2285/4726

St Genoux                     km36     5h21'03     2400/4458

Soucieu                         km47     7h16'43     2524/4284

Beaunant                       km59     9h11'51     2519/4019

Lyon centre                   Km64   10h24'33     2520/3979

Lyon Gerland                Km70   10h48'00     2531/4016  ??? à revoir  impossible d'avoir plus de concurrents que Lyon Centre

 

je suis resté à peu près dans les mêmes classements. et environ 800 abandons de 4 773 à 4 016.

 

MAIS :

le total des classés sur Lyon Gerland (arrivée) et ma place sont suspects ...

j'ai couru sur les 8 derniers kilomètres en doublant pas mal de concurrents qui marchaient et j'ai été doublé par environ 4 ou 5 concurrents ... faire 11 de plus n'est pas pensable... d'autant que voir 38 concurrents pointés en plus à l'arrivée par rapport à Lyon Centre montre que quelques-uns connaissaient des raccourcis ! en ignorant (ou pas) qu'il y avait un pointage supplémentaire (sans ravitaillement) au km64...

56 concurrents non pointés soit à Beaunant soit à Lyon Centre

après rectif (sur excel) en retirant les concurrents non pointés à Beaunant (25) et Lyon centre(31) mais quand même pointés à l'arrivée ... (4 ne sont pointés ni à Beaunant ni à Lyon Centre !!!)

 

la rectif donne :

Beaunant                       km59     9h11'51     2519/4019

Lyon centre                   Km64   10h24'33     2520/3965

Lyon Gerland                Km70    10h48'00    2505/3963

 

j'ai donc  bien gagné 15 places et non perdu 11; ce qui est  plus vraisemblable ... et même certain ! 

de plus, tous ceux qui m'ont doublé dans la montée de Sainte Foy Les Lyon, (après Beaunant)  je les ai repris dans la descente (avant Lyon-centre) ...

 

               TOTAL : 3 963 arrivants :  messieurs : 3 672 _ femmes : 291 (soit 7%)

au 1er pointage : 4 773                                          4 401                     372 

                                -810                                            -729                       -81


 

la société chargée du chronomètrage n'est pas sérieuse ... la vérification et la rectification des listes d'arrivée à Lyon Gerland sur Excel (comparaison de la liste des dossards Beaunant/arrivée et Lyon centre/arrivée + suppression des concurrents non pointés) ne m'ont demandé que 2 heures.

les résultats (au 20/12) ne sont toujours pas envoyés à la FFA, et sont modifiés quasiment tous les jours, mais incomplétement ! 


 

(les 12 000 participants annoncés, c'est sur l'ensemble des courses, moins 1000 dossards non retirés; 

La Saintexpress 42km Ste Catherine-Lyon (1945 classés), et les relais à 2 (200 éq), à 3 (228 éq) et à 4 (502 éq) + une rando solo 70km)


 

temps intermédiaires :

Saint Etienne                                                temps      vitesse

St Christophe en jarez  km16                     1h47'35     9,1km/h

Ste Catherine                km28    12km        1h53'22     6,4km/h

St Genoux                     km36     8km          1h40'06     4,8km/h

Soucieu                         km47     11km        1h55'40     5,7km/h

Beaunant                       km59    12 km        1h55'08     6,3km/h

Lyon centre                   Km64      5km         1h12'42    4,1km/h

Lyon Gerland                Km70      6km              23'27    15,4km/h

15km/h = IMPOSSIBLE : je regroupe les 2 derniers intermédiaires dont les distances ne sont sûrement pas bonnes.

soit de Beaunant à Gerland       11km        1h36'09      6,9km/h     plus vraisemblable

(soit : 3km à 4km/h montée terrible de Ste Foy Les Lyon et 8km à 9,4km/h descente et bords de Saône et Rhône = 6,9 km/h sur ces 11km)

 

Total                                               70km     10h48'00      6,5km/h

sainte7.JPG

 

 à noter que le résultat officiel et le classement se fait sur le temps puce ... à ma connaissance, une première en France.


performance corrigée par âge, sur le site allemand regroupant tous les résultats de toutes les courses ultra dans le monde :

8h12   équivalence sénior (M35) (pour 10h48 en M65) 

http://statistik.d-u-v.org/getresultevent.php?event=14213 


Une épreuve inoubliable (j'utilise à dessein, le terme "épreuve" plutôt que course).

  

 sainté9

 

-le ruban des frontales dans les monts enneigés.

sainté19

 sainté 12

photo : Raphael Thiébaut (site SaintéLyon.com)    sortie de Ste Catherine km27

sainte-87.JPG

sainte-16.JPG

 

inoubliable aussi :

-L'entraide entre coureurs dans les exercices d'équilibristes

-dans les sous bois, des arbres couverts de neige ... mais pas trop le temps d'admirer, concentré sur chaques pas.

-la lune éclairant les sommets, côté St Etienne

-malheureusement au lever du jour côté Lyon,  le ciel s'était chargé de nuages; dommage, j'espérais un soleil levant; cela aurait été splendide !

mais quand même les lumières de la ville sur les nuages :

 sainté10

 photo : Raphael Thiébaut (site SaintéLyon.com)     arrivée sur Lyon 

 sainté 13

sainté 11  photo splendide de Raphael Thiébaut (site SaintéLyon.com)  Lyon bords de Saône  " nuit magique"


  2 VIDEOS

 d'Athlenergy.com :

  http://youtu.be/RNtdqpG5oow

et de RhoneAlpes.fr :

http://www.rhonealpes.fr/797-grands-rendez-vous.htm#.UMmgaPnTNEI.facebook 


 

sainté3

  et moi, pas loin de l'arrivée à Lyon

diplome-sainte.jpg

 

 

finalement, sans problème musculaire, çà restera un souvenir formidable.

et le mardi suivant : retour au club : un entrainement "côtes" que j'ai suivi facilement ...


 

c'était mon 6ème trail en 6 mois (dont 2 ultras) et aussi le 6ème ultra de l'année pour des distances de 132/100/177/50/173 et ici 70...

Une bonne année ! ... il me reste normalement 3 courses de 10km pour finir 2012 (Maintenon, Issy les Moulineaux et Houilles) et pour bien préparer le marathon de Tokyo, fin février. Il me faudrait retrouver un peu de vitesse.

 


un ami de Charenton mon ancien club

912 LEMMET ALAIN              08:57:40 VH2 / 66  CHARENTON LE PONT

et les Euréliens (j'en ai peut-être manqué)     
238 LEBRAY DAVID               07:44:56 SEH / 147  NERON
513 LEBRAY NICOLAS          08:24:46 SEH / 297  CHARTRES
2257 BUFFETEAU OLIVIER  10:32:29 SEH / 1161  EPERNON
3504 SEIGNERIN ERIC         12:09:50 VH1 / 1153  VERNOUILLET
3849 LECROART JOELLE   13:12:29 VF2 / 48  VERNOUILLET

 

et
de lyon              341 concurrents classés
de paris            188
de st étienne      40
de villeurbanne   70


 

visite de Lyon:

- Samedi 1 décembre : voyage aller le matin;-  après midi :  Place Bellecour, et Fourvière (soir bus pour Saint Etienne et prise de dossard)

- Dimanche 2 : course: nuit et matin, puis l'après midi: visite des traboules et murs peints en bord de Saône

                       Lyon (69) : décembre 2012

- Lundi 3 : Le parc de la Tête d'Or; retour Chartres dans l'après midi 

                      parc de la tête d'or Lyon (69) zoo : 3 décembre 2012  

 

article sur la course : http://www.lepape-info.com/actualite/les-resultats-de-la-saintelyon-le-2-decembre-2012/  sur les conditions de course + la course des premiers  


retour

récits des courses réalisées

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

alexis 05/12/2012 23:53

Et le gel du tuyau pour terminer le récit en apothéose... J'en suis en effet ébahi, par le ton presque badin de tes phrases, bien que transparaisse tout de même le côté quelque peu dantesque de ce
trail... je me sens bien humble avec mes quelques courses, petits trails et marathon dans l'année, au vu de ton rythme de dévoreur de dénivelés, belle envie en tout cas que tu suscites et
entretiens. Continue surtout aussi à faire partager, c'est joyeux !