Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog francois.juignet
  •   le blog francois.juignet
  • : la nature sous toutes ses formes : paysages, animaux, botanique...et la passion de la course à pied !
  • Contact

Texte Libre

pour être informé des nouveaux clichés mis en ligne, laissez votre adresse messagerie, ci-dessous dans "newsletter".

et n'hésitez pas à laisser un commentaire ou suggérer une correction. D'avance merci !

___________________________________
               course à pied

records personnels
 

5km:21'22" (Lucé-28- 2007)

10km:42'56" (Ivry-94- 2007)

semi:1h35'41" (Boulogne-92- 2006)

marathon:3h28'27" (Paris 2003)

50km : 4h45' (100km Chavagnes-85- 2010)  

100km:10h11'22" (Theillay-41- 2009)

6h : 59,9 km  (Feucherolles-78- 2015) 

12h : 97,232km  (Albi-2017) 

24h:180,105 km (St Fons-69- 2008)  R3

48h: 221,400km (6jrs d'Antibes-06- 2011)

72h : 311,600km (6jrs d'Antibes 2011)

6 jours : 532,634 km (Antibes 2010)

___________________________________
Ultra trail le plus long

177,550 km : 31h 24'

Grand Raid du Morbihan-56- 2012 

___________________________________
Course sur route la plus longue

216,137 km : 33h 55'

Ultr'Ardèche-07- 2013 

___________________________________

Haute montagne
6 962 m (Aconcagua, Argentine 2001) 

___________________________________

Records actuels par structure

 

-départemental (Val de Marne) M60 sur 24h
172,273km (Montigny en Gohelle-62- 2007)

 

-régional (Centre) M65 sur 24h
172,774km (Vierzon-18- 2012)

-régional (Centre) M65 sur 100km
10h17'18" (Theillay-41- 2011)

-régional (Centre) M70 sur 24h

164,735 km (Albi 81 - 2017)

-régional (Centre) M70 sur 100km

11h41'46" (Winschoten PB - 2017)

-régional (Centre) M75 sur 24h

120,849 km (Vierzon - 2020)

 

-de France M70 sur 12h piste (non officialisé)
90,8km (Barcelone 2016 / label IAU)

-de France M70 sur 24h piste (non officialisé)
148,1km (Barcelone 2016 / label IAU)

 

___________________________________

Record ancien  par structure

 

-départemental (Eure et loir) SE  sur 24h
180,105km (Saint Fons-69- 2008)

 

 

___________________________________

Titres

 

- champion départemental (28) 2009 ttes categ

sur 100 km   (Theillay-41-)

- champion de France 2020 categ M8 / M75 

sur 24 h  (Vierzon-18-)

24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:29

un défi réussi et ma plus belle course

 

 

 

mais une course de fous ; l’ultr’Ardèche, 216,137 km en Ardèche,

- en une seule boucle,

- sur des petites routes très vallonées,

- avec 4 321m de dénivelé positif, 4 308m de dénivelé négatif.

 

C'est la deuxième édition, la première en 2012, était de 212km. (ajout d'une belle côte supplémentaire, avant l'arrivée)

altitude minimum : 316 m ... altitude maximum : 1424 m

Parcouru en 33h55 de samedi matin 6h à dimanche 16h ... (44h sans sommeil)

50ème sur 113 partants et 65 arrivants ! (le premier en 23h07 mais le 2ème en 25h40 !) ... 

 

départ et arrivée : au camping municipal d' Alboussière (20km de Valence) ... très beau camping ** au bord d'un ruisseau (le Duzon) et d'un grand plan d'eau. Le camping est réservé, ce week-end là, à la course. C'est un "grand plus" pour l'organisation! Châlets pour ceux qui le voulaient (payant, bien sûr) et gratuité pour les tentes et campings car.

météo à peu près correct ... compte tenu de la météo des jours précédents (pluies incessantes) et même suivants, on peut même dire : météo idéale : quelques giboulées de grésil en passant au pied du Gerbier de Jonc ... du vent glacial sur tous les cols ... mais pas une goutte d'eau. une belle nuit étoilée, et un peu de soleil.

 

départ 6 heures samedi 25 mai 
Les Barières horaires (BH) : km 54 : Samedi-14:15       soit  8 h 15  pour 54 km
                                      BH : km 116 : Dimanche-00:30     soit 10 h 15  pour 62 km
                                      BH :km 162 :  Di-08:15                  soit  7 h 45  pour 46 km
                                      BH :km 216 :  Di-18:00                  soit  9 h 45  pour 54 km
Maxi : 36 heures donc dimanche 26 mai à 18 heures fin de course

 

 

1er     Stéphane Ruel                 23:07
2ème     Vincent Bailly Salins      25:40
3ème     Eric Bonotte                  25:49

noter bien l'écart entre les deux premiers ! ENORME !!!

1ère femme:

10 ème   Carmen Hildebrandt       27:38

50ème François Juignet    1ère BH Sa-12:27  soit 6 h 27 (54 km)
                                           2ème BH Sa-21:35  soit 9 h 08 (62 km)
                                           3ème BH Di-06:51  soit 9 h 16 (46 km) 
                                           arrivée Di-15:55  soit 9 h 04 (54 km)     
total : 33 h 55

(pour une prévision personnelle de 34 h)

bien entendu il faut compter avec les quelques 22 arrêts aux ravitaillements, (si on considère 3 minutes d'arrêt minumum à chaque ravitaillement,cela fait plus d'une heure) ... plus le change pour la nuit glaciale ... donc la vitesse moyenne générale n'a pas  trop d'intérêt ... (temps d'arrêt global évalué à 2h minimum)

vitesse officielle : 6,4 km/h  ... réelle, évaluée : 6,8 km/h

 

quelques cols

Col du Serre (alt 599 m)
Col de Mayres (alt : 603 m)
pont sur l'Ormèze -> 4km de montée  Col de St Genest (alt : 709m)  
pont sur l'Eyrieux -> 6km de montée : alt 711 
Col de l'Ardéchoise (1184 m )
Le Gerbier de Jonc (1424m )
Col de la Clède (1283m)
-> 6km de montée, Col de Genestelle(648m)
-> 4km de montée Col de la Fayolle ( 877m)
col de la Croix de Ferrière (938m)
-> 2,4 km de montée Grozon Boffres

 

en comparaison :

pour les cyclistes amateurs pour qui est organisé en Juin l'ardéchoise et qui regroupe quelques 18 000 coureurs sur 14 courses,  l'équivalence de parcours vélo est de 430 km (montagne).pour ces 216 km course à pied. (en équivalence de dépense énergétique il faut 2 fois plus de kilomètres à un cycliste par rapport à un coureur à pied.)

 

le road book : http://ultrardeche.wifeo.com/parcoursroad-book.php

la carte du parcours   :   http://www.openrunner.com/index.php?id=1904956

résultats complets : http://ultrardeche.wifeo.com/resultats-2013.php

ou  http://statistik.d-u-v.org/getresultevent.php?event=16212

 

 


le profil du parcours :

 

 

 

mai 2013 : Ultr'Ardèche 2013

 


compte rendu de ma course :

avant le départ je ne me sentais pas particulièrement en forme comme depuis le début de l'année. Une douleur à la cheville droite, plutôt une gêne qu'une douleur...rectifiée par l'ostéopathe. Puis une douleur au talon gauche...là encore, plutôt une gêne qu'une douleur. j'avais donc nettement ralenti l'entraînement. Par rapport à l'an passé, je n'avais parcouru que 700 km depuis le début de l'année contre 1300 km l'an passé, sur une période identique. le réveil ce samedi matin 25 mai, est mis pour 4h, finalement dès 1h du matin je suis réveillé et j'entend la pluie tomber ... lever à 3h45. une bonne douche et direction le petit déjeuner qui attend tous les coureurs dès 4h15. dernier préparatif : surtout ne rien oublier car sur une boucle de 216km impossible de rattraper l'erreur. (je n'ai pas d'accompagnant !) J'ai déposé 3 sacs, 1 sur chacun des ravitaillements / barrière horaire (BH) soit 54, 116, et 162 km.

Dans chacun des sacs, un change complet, plus une boisson énergisante (redbull pour ne pas la nommer ! et essentiellement pour la caféine) et un chocolat protéiné. plus une paire de chaussures sur les 2 derniers points ravito/BH, pour pouvoir en changer, en cas de forte pluie ... mais ce ne sera pas utile.

En chaussures, j'utilise des Hoka Bondi B, comportant une semelle très épaisse qui amorti particulièrement bien les chocs, surtout en descente sur route, c'est idéal.

Sur chaque ravitaillement, je prends surtout de l'eau, du cola, du thé (pour les flavonoïdes qui sont des bronchodilatateurs), de la soupe, quelques chips pour le sel, de temps en temps pain / paté ou fromage ...

 

 


1er quart

départ à 6h le samedi matin. la pluie tombée toute la nuit a cessé. pétards de feu d'artifice pour nous réveiller. 113 coureurs s'élancent pour une boucle de 216,137 km. je pars tranquillement mais sans trop ralentir. km 2 : col de serre (599m) puis au km 9,4 : col de Mayres (603m) km 17,5 : col de St Genest (709m) 27km facile dont une très belle descente de plusieurs kms que j'ai filée à près de 12km/h. (la descente du col de St Genest.)

Lamastre A partir de cette ville, on emprunte une ancienne voix ferrée désaffectée et transformée en sentier à peu près stabilisé. mais les pluies continuelles de ces derniers mois ont laissé bien des caillasses apparentes. cela fait, 27 km de sentier; la première moitié en faux plat montant; la deuxième partie plus stable en légère descente; avec un passage en tunnel de 700 m très noir pour lequel on nous prêtait des lampes de poche. puis 3 autres tunnels et autant de vallées... magnifiques paysages sur les vallées traversées. comme celle de l'Eyrieux.

km 54,3 : 1ère Barrière horaire samedi 14h15 maxi. j'y suis à 12h27. près de 2h d'avance ... suffisant! un peu rassuré pour la suite !

 

2ème quart montée vers le Gerbier de Jonc (culminant à 1551m; route 1424m) bien entendu en marche rapide. km 60 : altitude 711m km 69 : col de l'Ardéchoise 1184m km 77 : col de la Clède 1283m km 84,7 Le Gerbier de Jonc 1424m le grésil tombe en averses passagères. un ravitaillement glacial surtout pour les courageux bénévoles qui nous attendent dans le froid. pour moi, au lieu de me changer à la barrière horaire précédente, j'ai mis des couches supplémentaires ... et je m'aperçois que j'ai bien fait... vent glacial sur le haut des cols. descente vers Burzet 1400m -> 450m environ

km 116 : 2ème barrière horaire dimanche 0h30 maximum j'y arrive le samedi à 21h 35 soit 3 heures d'avance, il fait à peine nuit.

 

3ème quart km 131 : Antraigues, le village de Jean Ferrat ravitaillement dans l'école.

montée au col de Genestelle 648m; km 137

km 143 Saint Joseph des bancs je n'étais pas sûr de l'endroit où j'ai fait un malaise vagal sans conséquence. ( à Antraigues ou ici) mais, après avoir fait les calculs des temps intermédiaires, c'est bien ici à St Joseph des bancs. C'était sur un ravitaillement où la pièce était trop chauffée (pour moi, mais pas pour les bénévoles présents !) dès l'entrée et venant du froid glacial, je sens la chaleur m'envahir et le malaise arriver. je demande de l'eau pour prendre un cachet de citrate de bétaïne pour digérer. je le bois et demande de la soupe qu'on me sert dans un bol. Comme je sens le malaise venir, j'essaie de réagir et je ressors dans la cour, seul. un banc est là mais je n'ai pas le temps de m'allonger, et je perds connaissance...je reviens à moi quelques secondes plus tard en constatant que je suis sur le dos face aux étoiles... je pense : "tant mieux il n'y personne, on ne m'embêtera pas pour repartir" je me relève tranquillement sans aucune douleur. je rentre dans la salle et je vois la tête stupéfaite des gens présents. Je ne me suis pas rendu compte que le bol de soupe que j'avais à la main s'était renversé sur moi. Heureusement j'avais un haut imperméable, et une éponge a suffi pour nettoyer le vêtement. mais le coccyx a pris un gros choc, et je ne m'en rendrai compte que plus tard, lorsqu'il faudra courir en descente (soit 25km plus loin, 25 km de montée, distance effectuée en marchant et à la marche, je ne sens rien); par ailleurs l'arrière de la tête a dû, heureusement, être protégé par le boîtier contenant les piles de la frontale ... j'ai pu repartir après quelques temps d'arrêt. surtout j'ai échappé au risque qu'un médecin ne m'interdise de continuer, d'autant que je me sens en super forme. ... c'est dans cette partie avant qu'il ne fasse jour, que j'entends le chant des rossignols philomènes ,.. superbe!

après, au petit jour, les merles s'y mettent, et les moineaux, puis les pinsons plus tard et les mésanges. Dans ces parties aussi, j'ai souvent éteint ma lampe frontale pour profiter de l'éclairage puissant de la pleine lune. Cela n'aurait pas pu se faire sur sentier, mais, sur route, aucun problème, on distingue suffisamment le bord de route. seul dans la nuit à écouter les oiseaux !!! moments privilégiés ! quel bonheur !!! ... km 147 : col de la Fayolle 877m km 155 : col de la croix de Ferrière 938m et descente c'est là, dans ces passages, que j'ai souffert pour repartir en courant dans les descentes. la douleur au coccyx était forte donc je marchais vite, mais en calculant vitesse possible et km restants je me suis rendu compte je n'y arriverais pas, si je continuais en marchant; il fallait donc courir à tout prix en descente... j'ai forcé les choses: douleur pendant 500m puis plus rien ... ouf ! mais, à chaque descente il fallait faire le même effort de volonté ...comme quoi, la "méthode Coué", ça marche !

j'allais oublier de noter également les arrêts intempestifs, (qui sont très agaçants !) pour retirer un ou des petits cailloux dans les chaussures. Au moins une dizaine de fois. En début de course, c'est facile, mais passé 110 / 120km ça devient très difficile. Plusieurs fois, j'ai dû m'y reprendre à deux fois ... quand le petit gravier s'est collé à la chaussette !!! on le remet dans la chaussure et il faut s'arrêter à nouveau ... la méchanceté des choses ! Et 10 fois 2 minutes c'est 20 minutes de perdu !

 

dernier quart km 162,5 : 3ème barrière horaire maximum : dimanche 8h15, j'y suis à 6h51 soit 1h 1/2 d'avance environ (contre 3h d'avance à la barrière précédente) tant pis! il fait jour depuis une heure. descente puis remontée sur Gluiras km 172 et environ 10km de descente km 183 "pont de Chervil" et remontée vers Chalencon altitude 700m au km 190 et redescente vers Vernoux (altitude 360m; km 199) bien accueilli sur le ravitaillement extérieur; on me dit: "t'as l'air en forme" et c'était le cas ! ça donne la pêche !

j'ai d'ailleurs toujours su garder le sourire pour remercier les bénévoles présents sur les ravitaillements. c'est important pour les autres mais aussi pour soi-même ... on est plus détendu !

puis quelques km de plat, sur le bord d'une grande route. et nouvelle montée, forte, de Crozon / Boffres (environ 750m d'alt.) je sais que c'est la fin, mais ça monte longtemps et même sur le haut c'est des faux plats montants / descendants... un dernier ravitaillement sur le haut, km 207... Laurent, l'organisateur m'indique qu'il serait temps de repartir, je discutais cordialement avec les bénévoles...encore 9 bornes en descente et plat enfin, Alboussière -> le camping/arrivée : route en descente que je prends en courant. mais -autre incident- les bénévoles et organisateurs sont sous l'arche d'arrivée, et ferment le passage, un mètre derrière... Je suis donc obligé de m'arrêter net... trop net pour mon cerveau, qui m'indique qu'un malaise pourrait survenir. Je ne perds pas l'équilibre mais c'est tout juste. Mon collègue de club Didier est là, et m'aide à aller m'allonger sur les marches en bois de la réception du camping. Les jambes relevées, cela va toute suite mieux... ouf! j'ai failli faire un deuxième malaise; celui-là dû à un arrêt de course trop soudain. 5 minutes à discuter avec Didier qui s'est blessé et n'a pas pu prendre part à la course qu'il aurait faite en tête et avec Bernard qui avait abandonné (il faut dire que Bernard venait de faire les 6 jours du Luc seulement 15 jours avant, et pour un record personnel à 701km !!!)... après un peu de repos, tout est rentré dans l'ordre. ni crampe ni courbature, ni ampoule ! une énorme fatigue certes mais un bonheur immense d'avoir bien réussi.

Je n'ai eu aucune difficulté véritable ... Je n'ai jamais été au-delà de mes capacités.

finalement je termine à 15 h 55, le dimanche 26 mai soit 2 h d'avance sur la dernière barrière horaire (18 h). et 33 h 55 de course.

49ème sur 113 partants

2ème dans ma catégorie des M65.

 

 

 

à noter que DUV statistiques, (http://statistik.d-u-v.org/getresultevent.php?event=16212 ) le site allemand qui reprend tous les résultats du monde en course ultra, et calcule en même temps sur chaque course, une évaluation corrigée de l'âge, m'attribue une performance corrigée de l'âge à 25 h 45 ! (équivalence sénior); 18 ème en performances corrigées

pour la douleur au coccyx, suite au malaise vagal de la nuit, je n'ai rien ressenti , ni le soir , ni la nuit, ni le lendemain matin. Il m'a fallu le retour, le lundi, en camion, pour avoir une douleur très violente. La suspension du camion est loin d'être idéale pour ce genre de problème. il faudra une semaine pour que cela passe, aujourd'hui mardi 4 juin où je termine la rédaction du compte rendu, soit 7 jours après le retour je sens encore une petite douleur. Il faudra bien encore une dizaine de jours ... cela ne va pas m'empêcher de repartir en petites foulées. c'était une course sublime; dans un environnement merveilleux, sauvage et calme ...

 

Le résultat est d'autant plus satisfaisant :

que je n'ai jamais été en difficulté,

que je réalise cette course sans accompagnement et

que, pour apprécier le classement final, il faut savoir, que contrairement à moi, la grande majorité des concurrents avait un palmarès de course (victoire ou podium sur des ultras) bien fourni. Aucun débutant n'était admis sur la course ... (voir le site : http://statistik.d-u-v.org/ pour connaître les performances antérieures de chacun) un immense merci à toute l'équipe d'organisation, Laurent en tête, et tous ces bénévoles incroyables qui ont permis à une petite poignée de coureurs d'accomplir un rêve de dépassement de soi. Sans eux, rien n'était possible et 36 heures de course demande une organisation super structurée ... tout a été parfait ... pas la moindre fausse note ...

Je redoutais un peu le balisage du parcours, fait avec de tous petits autocollants de 5 cm, mais finalement bien que petits ils étaient très facilement repérables, et parfaitement répartis... j'en ai même vus, collés sur de hauts brins d'herbe ! amusant ! ... bravo à tous


détails de mes temps intermédiaires
km tot temps total Km temps km/h heure réelle
km37,8 cp3 4:17 37,8km 4h17 8,8 10h17 samedi 25
km46,8 cp4 5:13 9,0km 0h56 9,6 11h13
km54,3 cp5 6:27 7,5km 1h14 6,1 12h27
km62,2 cp6 7:49 7,9km 1h22 5,8 13h49
km70,4 cp7 9:19 8,2km 1h30 5,5 15h19
km77,4 cp8 10:29 7,0km 1h10 6,0 16h29
km84,7 cp9 11:39 7,3km 1h10 6,3 17h39
km94,3 cp10 12:48 9,6km 1h9 8,3 18h48
km102,0cp11 13:50 7,7km 1h2 7,5 19h50
km116,3cp12 15:35 14,3km 1h45 8,2 21h35
km124,6cp13 17:33 8,3km 1h58 4,2 23h33
km131,0 cp14 18:36 6,4km 1h3 6,1 0h36 dimanche 26
km143,0 cp15 20:39 12,0km 2h3 5,9 2h39
km151,0 cp16 22:46 8,0km 2h7 3,8 4h46
km162,5 cp17 24:51 11,5km 2h5 5,5 6h51
km173,0 cp18 27:11 10,5km 2h20 4,5 9h11
km183,3 cp19 28:32 10,3km 1h21 7,6 10h32
km191,0 cp20 29:50 7,7km 1h18 5,9 11h50
km199,6 cp21 31:10 8,6km 1h20 6,5 13h10
km207,0 cp22 32:25 7,4km 1h15 5,9 14h25
km216,1 arrivée 33:55 9,1km 1h30 6,1 15h55

total général _arrivée

                distance : 216,137 km

                  temps :   33 h 55'

     vitesse moyenne  :  6,4 km/h

a 15 h 55  le dimanche 26 mai 2013

 


puisque je dis que j'ai terminé assez facilement, je le prouve au chronométrage

 

j'ai fait des calculs sur le dernier marathon (après les 4 précédents enchaînés ... le total fait 5 marathons) soit 43,137 km entre le pointage au CP18 et l'arrivée. 

 

sur ce tronçon assez difficile

- le premier met                 5h04 (8,5km/h pour une moyenne globale : 9,3 - moins vite) ...

- le 10ème de ce tronçon:   6h00 (7,2km/h  pour une moyenne globale : 7,0 -   plus vite)

- et je mets                         6h44 (6,4km/h pour une  moyenne globale : 6,4 - égale)

 

et je suis 29ème / 66, sur ce dernier tronçon. (49ème au total)

 

classt        
sur ce tronçon                   

      classt final                        temps sur ce tronçon  

          dossard CP18   arrivée   H   mn   vitesse
1    1    50       18:03    23:07    5    04    8,5
2    6    17       21:30    26:51    5    21    8,1
3    3    4         20:20    25:49    5    29    7,9
4    4    34       20:30    26:03    5    33    7,8
5    2    70       19:50    25:40    5    40    7,6
6    6    333     21:03    26:51    5    48    7,4
7    10    1       21:48    27:38    5    50    7,4
8    5    3         20:49    26:44    5    55    7,3
9       72        21:25    27:21    5    56    7,3
10   28    107   24:40    30:40    6    0    7,2
11    22    61    23:51    29:55    6    4    7,1
12    12    22    23:29    28:37    6    8    7,0
13    12    19    23:28    28:37    6    9    7,0
14    29    121  24:30    30:43    6    13    6,9
15    8    9        21:05    27:21    6    16    6,9
16    16    68    22:49    29:05    6    16    6,9
17    17    88    22:52    29:08    6    16    6,9
18    17    52    22:52    29:08    6    16    6,9
19    11 1966   21:57    28:14    6    17    6,9
20    24    110  24:10    30:27    6    17    6,9
21    14    14    22:35    28:55    6    20    6,8
22    14    15    22:35    28:55    6    20    6,8
23    26    45    24:15    30:39    6    24    6,7
24    43    114  26:45    33:13    6    28    6,7
25    30    42    24:39    31:12    6    33    6,6
26    19    84    22:34    29:09    6    35    6,6
27    30    59    24:31    31:12    6    41    6,5
28    50    108  27:13    33:56    6    43    6,4
29   49  103 27:11  33:55   6   44  6,4
30    23    20    23:42    30:27    6    45    6,4
31    30    246  24:25    31:12    6    47    6,4
32    50    76    26:58    33:56    6    48    6,3
33    26    113  23:45    30:39    6    54    6,3
34    30    11    24:16    31:12    6    56    6,2
35    20    123  22:27    29:26    6    59    6,2
36    20    60    22:27    29:26    6    59    6,2
37    36    77    24:38    31:41    7    3    6,1
38    45    71    26:20    33:24    7    4    6,1
39    36    104  24:32    31:41    7    9    6,0
40    38    102  25:31    32:44    7    13    6,0
41    34    7      24:10    31:26    7    16    5,9
42    56    10    27:19    34:38    7    19    5,9
43    55    98    27:14    34:34    7    20    5,9
44    63    36    27:36    34:57    7    21    5,9
45    25    13    23:15    30:28    7    23    5,8
46    45    38    26:00    33:24    7    24    5,8
47    47    53    26:21    33:47    7    26    5,8
48    56    27    27:12    34:38    7    26    5,8
49    61    48    27:16    34:42    7    26    5,8
50    39    93    25:25    32:52    7    27    5,8
51    52    122  26:31    33:59    7    28    5,8
52    59    0      27:11    34:41    7    30    5,8
53    59    91    27:11    34:41    7    30    5,8
54    41    37    25:39    33:10    7    31    5,7
55    53    31    26:40    34:12    7    32    5,7
56    65    117  28:10    35:42    7    32    5,7
57    65    116  28:10    35:42    7    32    5,7
58    56    33    26:59    34:38    7    39    5,6
59    64    18    27:38    35:24    7    46    5,6
60    62    54    26:58    34:46    7    48    5,5
61    44    120  25:25    33:15    7    50    5,5
62    35    92    23:35    31:26    7    51    5,5
63    41    75    25:19    33:10    7    51    5,5
64    54    78    27:16    34:14    7    58    5,4
65    48    73    25:00    33:51    8    51    4,9
          40    57    N.P.    33:04            
 

en jaune ceux qui sont classés devant moi au final, mais derrière moi sur ce dernier tronçon

 

C Q F D !

 

 


retour :

courses réalisées

ou

page-d'accueil

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

laurent henault 28/05/2013 21:11

un grand bravo,mais jusqu'ou vas tu aller....!

frnçois 28/05/2013 22:12

à ma connaissance, il n'y a pas en France de course sur route en une seule étape aussi longue, c'est donc ici mon bâton de maréchal !!! par étape, il faut des accompagnants !!!
retour sur marathon : Boston l'an prochain, sans doute en octobre Seine Eure ?
merci pour ton petit mot